Château Les MAZES

grands vins du Languedoc

SITUATION

Le Château Les MAZES est situé au portes de Montpellier sur la commune de Saint Aunès à proximité de la Via Domitia dans une zone agricole dons la mise en valeur et le parcellaire datent des Romains. Ce hameau ancestral répertorié sur le cadastre Napoléonien s'est agrandi peu à peu pour devenir en 1811 la propriété actuelle.

 

HISTOIRE

Le domaine, lieu de villégiature, a appartenu à de grandes familles montpelliéraines : Mercier, Bedel de Buzareingues et Paté-Cazal. Le château a abrité la création en 1933 de la communauté des Petites Soeurs du Sacré Coeur de Charles de Foucauld. Elles y ont vécu 10 ans et y ont laissé une empreinte indélébile tout en continuant à venir régulièrement sur le lieu de leur fondation.

 

FAMILLE

Nous avons repris Les Mazes en janvier 2002, juste après la naissance de notre quatrième et dernier enfant. Bernard, ingénieur agronome, a géré pendant 10 ans les domaines viticoles bordelais et bourguignons du Crédit Agricole. Avant de reprendre Les Mazes, il dirigeait l'illustre pépinière viticole Gendre à Quissac dans le Gard. Au domaine, il s'occupe des aspects techniques et culturaux du vignoble. Dorothée , issue du milieu pharmaceutique, petite-fille d'un négociant en vin, s'occupe de l'administratif et du commercial. Par contre, nous sommes inséparables à la cave pendant les vinifications.

 

TERROIR

Le Château Les MAZES est situé à l'est de Montpellier sur un terroir de galets roulés du Villafranchien, le terroir de La Méjanelle. Ces galets réverbèrent la chaleur du soleil tout en permettant un bon drainage du sol. La proximité de la mer apporte de la fraicheur. Les pieds au chaud et la tête au frais, la vigne peut ainsi donner le meilleur d'elle-même sans souffrir de  chaleurs excessives et garder la fraicheur de ses arômes.


DEVELOPPEMENT DURABLE

Dès 2002, Bernard et Dorothée se sont engagés à respecter la nature pour les générations à venir et même aller plus loin : entretien des haies, replantation de végétaux sur les talus, plantation d'arbres, plantation de rosiers afin de surveiller les attaques d'oïdium ... C'est ainsi qu'aux portes de Montpellier, le paysage de nos campagnes est entretenu, préservé, embelli. Après un passage en agriculture raisonnée (charte Terra Vitis) pendant deux ans, depuis 2010, le domaine viticole est entièrement passé en agriculture biologique, c'est à dire sans aucun désherbant et aucun pesticide de synthèse. En dix ans, les sols se sont transformés et on observe un développement des insectes dans un équilibre favorable à la vigne.  L'observation constante du vignoble, encadrée par le cabinet de Conseil  viticole Natoli & Coe, permet de limiter les traitements. Nous avons planté un hectare d'oliviers pour la diversification et la beauté du paysage, là où en 1818, ils étaient déjà répertoriés sur le cadastre napoléonien. Quelques ruches sont installées sur le domaine, les abeilles contribuent activement à l'écosystème.